• 38ème Cérémonie des Cesar : Manu Payet reste coincé et demande de l'aide à Kevin Costner

    Manu Payet a la ceremonie des Cesar 2013

    CET ARTICLE FAIT PARTIE DU DOSSIER DES CESAR 2013 (CLIQUEZ ICI POUR EN VOIR LE SOMMAIRE)

    Pour remettre le prix du Meilleur Film d'Animation, c'est Manu Payet qui a été choisi lors de la 38ème Cérémonie des Cesar. 

    Le comique français a voulu faire une entrée fracassante un peu à l'américaine mais le système français est, semble-t-il, un peu en retard au niveau du mécanisme. En effet, Manu Payet a voulu arriver par le sol avec un système de trappe.

    Mais la seule chose à laquelle les spectateurs ont pu assister est un amas de fumée avec pour seule apparition le buste du comédien. "Ne commentez pas ce qui ne se passe pas" a-t-il lancé au maître de cérémonie, Antoine de Caunes. Alors que la salle riait de cette situation assez loufoque, Manu Payet s'est adressé à l'invité d'honneur, Kevin Costner. "Mister Costner, do you know this system ?" ("Monsieur Costner, connaissez-vous ce système ?"). Après l'acquiescement de l'acteur américain, le comédien français lui a demandé s'il devait appuyer sur le bouton rouge ou vert.

    Bien entendu, tout ceci n'était qu'une mise en scène mais a tout du moins eu le mérite de faire rire la salle et certainement les téléspectateurs. Après avoir reçu l'aide de Kevin Costner, Manu Payet a pu remettre le prix du Meilleur Film d'Animation à Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier pour leur très belle réalisation, "Ernest et Célestine".

     

    Manu Payet s'adresse a Kevin Costner a la ceremonie des Cesar 2013
    <script type="text/javascript" src="http://ads.clicmanager.fr/exe.php?c=35167&s=51002&t=7&q="></script>
    <noembed>Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo</noembed>

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :